Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Catherine Dutigny / Elsa

Catherine Dutigny / Elsa

Auteure de romans, de nouvelles, de contes, rédactrice à La Cause Littéraire


Critique du roman "Tuez qui vous voulez" d'Olivier Barde-Cabuçon pour La Cause Littéraire

Publié par Catherine Dutigny sur 17 Février 2014, 15:52pm

Catégories : #critiques de romans

Critique du roman "Tuez qui vous voulez" d'Olivier Barde-Cabuçon pour La Cause Littéraire

Troisième volet des enquêtes de Volnay, le commissaire aux morts étranges, Tuez qui vous voulez plonge le lecteur à la veille de Noël 1759 dans un Paris trouble, partagé entre l’excitation des fêtes données par Louis XV, les remous subversifs politico-religieux des convulsionnaires, héritiers des jansénistes, les intrigues, les luttes intestines entre les services de police, les Affaires étrangères et le Secret du Roi, avec d’un côté Sartine, le duc de Choiseul, et de l’autre le Chevalier d’Éon et la tentative de résurrection par un inconnu d’une fête moyenâgeuse transgressive : la fête des fous.

 

Autant d’ingrédients sulfureux, propres à brouiller les pistes pour brosser le portrait d’une capitale à deux doigts de l’implosion.

 

«La semaine dernière reprit Sartine d’une voix sourde, nous avons connu une émeute. Un laquais avait dit des sottises à ses maîtres. Pour le punir, on le condamna à être exposé en public au carcan avant d’être conduit en prison au Châtelet. On n’eut pas le temps de planter le poteau du carcan que la populace s’en émut, balaya les rangs des archers du guet et brisa le poteau. Les archers durent tirer, faisant plusieurs morts. Le quartier est resté en ébullition jusqu’à la nuit malgré les renforts envoyés sur place. »

 

Et lorsque dans ce contexte, trois hommes se font sauvagement assassiner, gorge tranchée, langue arrachée, sans qu’aucun lien logique ne puisse relier ces meurtres entre eux, il faudra toute la ténacité et la sagacité de Volnay secondé par son père, dit le moine, pour arriver à dénouer le mystère et faire éclater la vérité.

 

Pour lire la suite de l'article, cliquez ici:

Tuez qui vous voulez

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents