Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Catherine Dutigny / Elsa

Catherine Dutigny / Elsa

Auteure de romans, de nouvelles, de contes, rédactrice à La Cause Littéraire


Micro-nouvelle: L'effet Lucifer

Publié par Catherine Dutigny sur 5 Juin 2014, 14:07pm

Catégories : #nouvelles

Micro-nouvelle: L'effet Lucifer

L’effet Lucifer

 

Le gars a une gueule d’intello. Crâne rasé, mais gueule d’intello. C’est peut-être lié aux petites lunettes rondes cerclées d’acier qu’il porte lorsqu’il prend des photos. Et là, il mitraille… Le reflex surchauffe…

 

Zoom, clic… plan large, clic… plongée, clic… contre-plongée, clic…

 

Des gouttes de sueur se forment sur son front. Il les éponge du poignet toutes les trente secondes. Problème avec la lumière, crue et aveuglante au centre, faible et tremblotante dans les recoins,vacillante… Diaphragme grand ouvert pour les détails, pas de profondeur de champ. Action rapide, ambiance néon, temps de pose sans cesse modifié.

 

Il bande.

 

Un de ses potes s’interpose entre lui et la forme qu’il venait de fixer en plans serrés. Le gars retrousse la manche de sa chemise et exhibe d’abord son avant-bras. Tatouage rustique de cercueil. Plus haut sur le biceps, flammes d’Enfer et en gothique « Asmodée ».

 

Objectif macro, clic… il tremble… flou, recommence. Clic, clic… Et puis, cette chaleur, ces bruits et ces odeurs… La sueur attaque ses yeux. La fille rigole et tire sur la laisse. Sur le bâton de bois accroché à sa taille, des lunures dessinent des formes érotiques.

 

Clic… Sévices, sexe… Amas de corps emmêlés, nus comme des vers. Révélation putride d’un fantasme, abandon et destitution de la raison. Ailleurs…émacié, profil d’anachorète, lèvres éclatées, mains suppliantes…

 

Son système de stabilisation des pulsions tombe en rade…

 

Trou noir… il glisse sur lui-même.

 

Choc froid du carrelage. Chaleur visqueuse qui inonde l’entrecuisse. Perte de repères, les râles se ouatent… Flash-back sur les plaines du Montana sous la neige. Faible lueur, une éclaircie… visage maternel qui sourit, fumet de pancakes, réminiscences.

 

Envie de vomir… La marée saumâtre au lieu de l’étouffer, le ramène à la vie. Paupières qui battent, puis se soulèvent. Une image lui crève les yeux… T-shirt réglementaire et insigne… l’aigle emblématique, « Proud to be American…With Liberty & Justice for all ».

 

En contrechamp, lente mise au point, lettres noires badigeonnées sur mur jaune pisseux : « Welcome in Irak ».

 

Qu’est-ce qu’il foutait, mais qu’est-ce qu’il foutait là, à Abu Ghraib ?

 

 

 

 

L'effet Lucifer par Philip Zimbardo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Joëlle 05/06/2014 16:22

Taillé au rasoir. J'aime cette violence là.

catherine Dutigny 06/06/2014 16:15

Merci Joëlle... très visuelle aussi... :-)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents